Accueil bibliothèque de Crans Montana

La douce empoisonneuse

de Arto Paasilinna


Partager
Naviguer

La douce empoisonneuse

de Arto Paasilinna
Genre : Roman.


Linnea a traversé l'histoire cahin-caha, au bras d'un colonel qui n'exerça pas toujours ses talents militaires dans le bon camp. L'Histoire jugera. Elle a en tout cas laissé saine et sauve la vieille femme à l'abri d'une maisonnette confortable, se suffisant d'une maigre pension pour vivre ses vieux jours et nourrir son chat. L'attente de la mort n'aurait alors rien d'effrayant si la vieille femme n'était dépossédée d'une partie de ses ressources par un neveu turbulent et cruel qui, nanti de deux compères, vient exercer sur elle un siège que la jeunesse, dans son impunité grossière, rend bête et sadique. Les extrémités n'offrent parfois que le choix de la rébellion. Linnea fuit donc pour la ville, retrouve l'attention chaleureuse de l'un de ses anciens amants, non sans dénoncer à la police locale l'attitude criminelle du funeste trio. Un trio qui, une fois sorti d'affaire, n'a plus qu'une seule obsession : la vengeance.

Linnea a traversé l’histoire cahin-caha, au bras d’un colonel qui n’exerça pas toujours ses talents militaires dans le bon camp. L’Histoire jugera. Elle a en tout cas laissé saine et sauve la vieille femme à l’abri d’une maisonnette confortable, se suffisant d’une maigre pension pour vivre ses vieux jours et nourrir son chat. L’attente de la mort n’aurait alors rien d’effrayant si la vieille femme n’était dépossédée d’une partie de ses ressources par un neveu turbulent et cruel qui, nanti de deux compères, vient exercer sur elle un siège que la jeunesse, dans son impunité grossière, rend bête et sadique. Les extrémités n’offrent parfois que le choix de la rébellion. Linnea fuit donc pour la ville, retrouve l’attention chaleureuse de l’un de ses anciens amants, non sans dénoncer à la police locale l’attitude criminelle du funeste trio. Un trio qui, une fois sorti d’affaire, n’a plus qu’une seule obsession : la vengeance.


Commentaire du lecteur

Je pourrais mettre tous les Paasilinna dans les coups de coeur tellement cet écrivain nordique est drôle et fin. Ses histoires souvent loufoques ne sont jamais anodines.